Histoire

 
 
Les débuts de l'aviation à Lézignan
  • Tentatives de Jules Védrines et la mise en place du terrain d'aviation.
Jules Védrines fut le premier aviateur à se poser dans l'Aude, à Carcassonne le 11 mars 1911. Il était prévu qu'il vienne atterrir à Lézignan en Avril 1911, pour le "Raid de la Dépêche", reliant Carcassonne, Lézignan puis Narbonne. A cette occasion, le Comité d'aviation de Lézignan aménage un terrain d'aviation avec un hangar, au lieu dit de Gaujac, sur la route de Fabrezan après le Ruisseau de Juifs (actuel emplacement de l'aérodrome). C'est un terrain propice à l'aviation: plat , et caillouteux donc assez inculte (fait d'anciennes alluvions de l'Orbieu).
 
Mais, retardé par une météo trés venteuse, Védrines ne se posera pas à Lézignan et volera directement de Carcassonne à Narbonne. Il tente ensuite de décoller de Narbonne pour Lézignan mais , à cause du vent, son avion est déporté et se casse sans prendre les airs.
 
  • Un premier avion décolle de Lézignan!
Le tout premier avion décolle de Lézignan en 1911. Il s'agit d'un monoplan piloté par Gustave-Paul WEISS le 16 juillet 1911, à l'occasion d'une semaine de l'aviation organisée par le Comité d'aviation de Lézignan (qui avait été constitué au départ pour organiser l'arrivée de Védrines).
 
Photo du 17 juillet 1911
Pilote : Gustave-Paul WEISS (sur la droite de la vue) à ses côtés : Léon Castel (Maire) et M. Bernier (directeur de la Société Générale) à gauche, le Docteur Pauc (adjoint au Maire). L'avion est un monoplan Pivot-Koechlin, qui est arrivé à Lézignan ... par le chemin de fer. 
 
weiss 1911 
 
 LE TEMPS DE  L'AEROPOSTALE.
L'Aéropostale fut la toute première compagnie aérienne française, fondée en 1918, par Pierre-Georges Latécoère. Elle transportait le courrier et des colis depuis Paris vers l'Afrique et l'Amérique du Sud. C'est la ligne Latéocoère, qui survolait Lézignan. Les pilotes s'appelaient Mermoz, Saint-Exupéry, Guillaumet...
 
Alphonse JOUY , ancien mécanicien avion et garagiste à Lézignan, achète les parcelles (en 1930?) pour réaliser une piste rudimentaire. Elle servira d'escale facultative pour l'Aéropostale, en cas de mauvais temps par exemple.
 
La route aérienne était longée de phares permettant de guider les aviateurs par mauvaise visibilité. Ces phares ont été installés dans les années 1920, à une époque où le contrôle aérien n'existait pas. Celui de Lézignan est toujurs visible devant l'aéroclub, comme ceux de Montferrand et Sallèles-d'Aude.
 
   Phare de navigation aérienne, devant l'aéroclub:
phare
 
 
 
 
Le 5 juillet 1932 le terrain est officiellement inauguré en tant qu'aérodrome et l'Etat achète les terrains. 
 
A partir de 1934, Lézignan devient une escale technique pour les lignes Air france Marseille-Barcelone puis Marseille-Toulouse. 
 
 En 1939-1940 l'armée française s'y installe, puis l'aviation allemande occupe le terrain de 1942 à 1944.

 

Lettre de Didier Daurat,  figure légendaire de l'Aéropostale, datant de 1930.

Voir: le Docu-web sur l'Aéropostale

La Ligne France-Amérique du Sud de l'Aéropostale, passait par Lézignan

source: aerostele.net

lettre de Daurat

phare de monferrand

 

 

Article de 1966

 Pour en savoir plus:

toute une histoire

à commander ICI